Samedi 15 Novembre_ Soirée Chivaz « Live with Chivalry »_Shanghai

Publié le par Goldfingers


Les bad boys de shanghai

Nous sommes accueillis par Hugo, chinois bilingue, qui sera notre contact Pernod-Ricard à Shanghai. Nous jouons pour Chivaz, une marque de whisky de Pernod-Ricard, qui, paraît il, cartonne en Chine. L’arrivée impressionne, l’autoroute aérienne navigue entre les gratte ciels. Rien à voir avec Beijing, nous sommes ici dans une ville futuriste tournée vers l’occident. Shanghai a un passé international, comptoir commercial occupé  (de force) par les anglais et les français à partir du 19e siècle jusqu’à la révolution chinoise. Nous logeons d’ailleurs dans la concession française, quartier chic parsemé d’enseignes de marques occidentales. Notre petit hôtel est charmant, on va être bien pendant ces 5 jours. Nous retrouvons Alex, français expatrié, qui nous fait venir ici. Le gars est très sympa, il nous emmène boire des coups dans un petit bar à quelques pas, puis dans un restaurant. Cuisine vapeur de rigueur, on se régale. Nous avons quatre jours jusqu’au concert, nous allons pouvoir faire les touristes.




Paris-Beijing-Shangai....  la classe internationale !

Nous passons la journée du lendemain a pied dans la ville avec une bonne moitié du groupe. La modernité de pointe côtoie le vétuste. Il y a des chantiers partout, la ville est en évolution permanente. Le cocktail est proprement ébouriffant. On dit que Shanghai est la vitrine « business » de la chine et la moins chinoise de toutes. On prend tous une grosse gifle. Shanghai est une des villes les plus dynamiques de la planète, on sent une énergie colossale. L’arrivée sur le Bund, la promenade le long du fleuve Huangpu qui traverse la ville, est magnifique. Les buildings de l’époque coloniale font face aux grattes ciels ultra modernes de l’autre rive. Nous continuons de cavaler à travers le bazar du Yu Yuan et la vielle ville Nanshi. On rentre lessivés par cette journée de marche. Nous décidons tout de même de retourner visiter le gratte ciel le plus haut du monde de nuit, il paraît qu’on peut monter tout en haut. On se retrouve en carafe pour manger après, il est trop tard. Nous finissons par manger dans le club de jazz ou Max P. nous avait donné rendez vous, il devait jammer avec un pote à lui !

Le fameux Bund, vue sur le futur.


Le marché du Yu Yuan

Les jours suivants sont touristiques, nous organisons avec 5-6 courageux  une excursion avec une guide à Suzhou, voir des jardins réputés être les plus beaux de chine, une usine à soie, les canaux de Suzhou et les embouteillages monstres de Shanghai. Nous visitons le superbe musée de Shanghai le lendemain avec Bertrand, on passera aussi par une salle de jeux d’arcade ahurissante, un  peu de shopping… Chacun vaque à ses activités à son rythme. On est trop nombreux pour faire tout ensemble tout le temps. On se montre nos photos quand on se retrouve, de temps en temps, il y a des mouvements communs de petits groupes, selon les envies. C’est assez fluide et chacun y trouve son bonheur.

En bas

En haut

Les jardins de Suzhou

Promis,c'est la derniere photo de vacances que je mets


Samedi, jour du concert. Ah oui, c’est vrai, on est la pour bosser aussi. La balance commence le matin. Nous arrivons dans une ruche. Tout est encore en train de se monter, il y a des décors sur mesure à installer, des animations vidéo, une scène, et enfin notre scène à nous, un peu sur le côté. C’est un gros bordel. Patou a vraiment un moment difficile : communication approximative, patch mélangé (les branchements de la console aux instruments sont mélangés… classique. Mais quand il faut l’expliquer en langage des signes…), son de hall de gare. On attend une bonne partie de la journée que les choses se débloquent. Il y aussi une histoire de costume, un petit vent de panique souffle quand les organisateurs apprennent que Adam compte venir sur scène en jean- basket-tshirt. Branle bas de combat pour lui trouver un costard. Nous trouvons l’énergie de faire une dernière balade avec Janice, nous nous retrouvons dans un parc ou se retrouvent des gens pour chanter (une espèce de karaoké populaire de rue), danser, faire des arts martiaux… ambiance complètement folle !!




Nous arrivons a la soirée Chivaz vers 20h30. Il y a une comédie musicale avec des stars chinoises. Apparemment c’est un gros évènement. Une chose est certaine, les « stars » people en chine ne chantent pas mieux que les nôtres. On se promène dans la soirée. Chivaz a mis le paquet. Animations High Tech, cocktails a volonté, hôtesses top models… c’est le grand déballage. Nous commençons notre set devant une salle curieuse qui ne tarde pas a chauffer. Set coup de poing pour ne pas perdre l’attention du public, ca fait son petit effet. On retrouve même Valentin, membre actif du forum plus connu sous le nom de Rbt Twin Tower ,qui taffe a Shanghai depuis un an ! Enorme ! Après le concert, la fête se vide rapidement. Je crois comprendre que les organisateurs sont un peu déçus du nombre de personnes présentes ce soir, et invoquent une mauvaise communication autour de l’événement. A part ça, tout le monde est ravi, sauf que ça commence à sentir la fin de ce beau voyage. Une after se prépare, et puis, finalement, le temps de préparer les affaires, de tout ranger, je décide de dormir un minimum, on part tôt le lendemain.


Il faut rentrer maintenant, la mort dans l’âme, nous nous faisons conduire à l’aéroport. Petit coup de stress, on nous dépose au mauvais terminal. Tout est bien qui finit bien, nous arrivons finalement au bon terminal, mes claviers reviennent en une seule pièce en France, je peux voir la fin de kung fu panda dans l’avion, une bonne partie des cadeaux de noël est faite…
Quand est ce qu’on repart ??

Publié dans On Tour !

Commenter cet article

Galex 25/03/2009 09:03

On dirait que Janice a été téléportée dans sim city

Galex 18/01/2009 22:54

Enorme...vive la musique^^

Dra$tic 14/01/2009 12:42

la chance...